Colombia
Punta Rincón

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Add to bucket listRemove from bucket list
Travelers at this place
    • Day191

      Rincon, détente aux Caraïbes

      August 3 in Colombia ⋅ 🌧 27 °C

      Après notre sortie mouvementée de la veille, le programme de la journée est simple: se détendre et c'est tout!

      On profite du lieu comme il se doit, avec une journée surbookée: cours de natation dans l'eau chaude et bleue, puis cours de français avec de la lecture sur la plage, on enchaine sur une activité cuisine avec un super déjeuner à base de porridge, re-cours de natation avec supplément séance de sport et le plus épuisant de tous: test culinaire avec le choix de goûter chez notre copain le français. Plus gros événement de la journée: je me suis fait voler ma sublime serviette donyos qui séchait tranquillement sur la plage devant l'hôtel, oui oui apparemment ici une serviette decath est un accessoire de mode qui se vole. Mais, pas de panique, notre hôte, quand même embêté que ça arrive, m'a offert une encore plus belle serviette avec photo des Caraïbes, un petit souvenir à rapporter en France, quelle chance 🥰
      Bref vous avez compris, la vie est épuisante ici.
      Read more

    • Day34

      Rincon del mar

      April 1 in Colombia ⋅ ⛅ 30 °C

      Journée Tranquilou Bilou ... un peu de plage et beaucoup de balade dans le village et le long de la plage !

      On passe aussi un peu de temps à planifier la suite du voyage.
      Avant l'Argentine, on va aller passer 1 semaine en Amazonie, on vient juste de prendre nos billets ... trop bien 🤩Read more

      Traveler

      sSuperbe cette page multimédia activités....et c'est le hasard ou le bas des arbres est peint aux couleurs de l'Ukraine ??? 🥰

      4/4/22Reply
      Traveler

      Ah ben c'est vrai ça !!!

      4/4/22Reply
      Traveler

      Ici, on est très sensibilisés car les peintures de l'Ukraine sont présentes un peu partout !!!!

      4/4/22Reply
      2 more comments
       
    • Day33

      Rincon 30° - Ushuaia 0°

      March 31 in Colombia ⋅ ⛅ 30 °C

      On se fait plaisir ce midi, petit restau en bord de plage ... c'est langouste la 🤤 ... a 6€ le plat 😱.
      Trop bien cuit, trop bien cuisiné, un régal. Till, Côme et moi on surkiffe !!! (Joe beaucoup moins, il mange tout seul, ça le dégoute 😅)

      Grande nouvelle de la journée, on sait enfin où on va après la Colombie ... cette organisation aura vraiment été un casse tête ... mais c'est fait !

      Dans 1 mois exactement, on sera à Ushuaia, le point le plus bas du monde !
      On va se gaver de températures chaudes, car ça risque de nous faire tout drôle 😳

      En tout cas, on kiffe bien Rincón del mar, l'ambiance est super relax et il y a plein de Français ... ça fait du bien de parler sans avoir à chercher ses mots !!!
      Read more

      Traveler

      Génial cette future destination ! 😁

      4/13/22Reply
       
    • Day190

      23 ans bioluminescent 🥳

      August 2 in Colombia ⋅ ☁️ 28 °C

      Hier nous avons quitté la chaleur étouffante de Carthagène pour retrouver un peu de fraîcheur plus au sud à Rincon del Mar. Comme d'habitude le trajet c'est taxi puis bus, puis petite variante, nous voilà sur des motos taxis avec nos gros sacs car le village n'est pas accessible autrement. Très sympa comme moyen de transport, on voit défiler champs, bananier et zébus au cou très pendant, avec un grand sentiment de liberté.

      Nous trouvons un petit hôtel sympa avec plage vide de monde, un petit coin paisible au bord de l'eau. On retrouve Meli qui est arrivée la veille et on planifie nos prochaines sorties. Un peu malade à cause des clims de bus, je vais me coucher tôt, surtout que le lendemain c'est l'anniversaire de notre coco nationale!

      A 8h c'est réveil en musique sur le doux raggaeton à fond dans la rue, une vrai partie de plaisir. On se lève tranquillement, profitons de la mer et de la plage, et coco du wifi pour parler à tous ses copains et familles, puis on se met en quête de trouver un restaurant pour célébrer dignement a coup de poissons. On en trouve un délicieux, qui sert du poisson à la coco (le fruit pas la fille), les pieds dans le sable, c'est parfait! On se régale avant de changer de restau pour le dessert: un français installé depuis 6 ans dans le village nous propose des brownies qui seront parfait comme gâteau avec quelques bougies.

      Finalement 17h30 sonne et annonce la vraie activité du jour. Nous embarquons avec quelques autres touristes sur une lancha direction l'île aux oiseaux pour voir le coucher de soleil. C'est drôle sur le trajet on voit des oiseaux en tout genre et de toute taille se diriger vers l'île, comme s'ils s'étaient donné rendez-vous. Arrivées sur place, notre guide sort des cocktails rhum local et coca, et met de la musique (raggeaton bien évidemment), un vrai tour de gringos, mais on se laisse prendre au jeu et on trinque dans l'eau bleue turquoise et chaude, en observant tous les oiseaux et le ciel, à la santé de coco.

      Puis on repart direction la mangrove pour observer le phénomène de planctons bioluminescents. Le bateau s'arrête dans une sorte de grand lac, le chauffeur agite un peu l'eau et oh magie! l'eau s'éclaire. On est émerveillé et on saute vite vite à l'eau, qui doit bien être à 30 degré. On nage et on s'agite pour faire bouger l'eau dans tous les sens, c'est vraiment incroyable comme phénomène. L'eau ruisselle de nos corps comme des diamants liquides. En plus, on voit au loin un orage et on distingue vraiment bien chaque éclair qui tombe sur la mangrove, c'est un spectacle saisissant. On est complètement fan et on aurait voulu y rester des heures. Photo à l'appuie (Sisi c'est nous promis).
      Malheureusement l'heure de rentrer a sonné, on grimpe dans le bateau pile au moment où l'orage arrive au dessus de nos têtes. Le pilote pousse le moteur à fond pour rentrer au plus vite, et on arrive même pas à distinguer la pluie diluvienne des vagues de la mer agitée. On est trempé de la tête au pied, et le capitaine nous fait quelques frayeurs au milieu des vagues, on est bien rassuré d'avoir nos gilets de sauvetage.

      Après un retour qui nous a semblé durer une éternité nous voilà les pieds sur la terre ferme, ouf! On dîne toutes ensembles dans l'auberge de Meli qui a un générateur de secours, contrairement au notre, et heureusement car toute la ville est plongée dans le noir à cause de l'orage. Puis, on va se coucher à taton pour se remettre de toutes nos émotions.

      Encore un sacré anniversaire au bout du monde!
      Read more

      Traveler

      Il temps de rentrer il n'y plus de place pour mettre de nouveaux bracelets.

      8/8/22Reply
      Traveler

      On avait prévenu la transformation en sapin de Noël! Mais on voit encore mes coudes, heureusement qu'il reste trois semaines 😋

      8/8/22Reply
      Traveler

      quelle belle façon de fêter son anniversaire ! et avec une journée à nouveau riche en couleurs et activités variées y compris du bateau sous un orage. l expérience du plancton a dû être fantastique

      8/8/22Reply
      3 more comments
       
    • Day59

      Rincon del mar et retour…

      April 24 in Colombia ⋅ ☀️ 29 °C

      Dernière étape du séjour à Rincon Del Mar, village de pêcheur loin encore assez protégé pour se détendre et profiter des couchers de soleil en se baignant.
      Le retour fut ensuite épique : taxi branlant pour San Onofre puis bus pour Carthagène. Taxi dans les rues noyées jusque l’aéroport. Vol à 18h jusqu’Amsterdam et là… la cata ! Grève d’une partie du personnel depuis le samedi, correspondance ratée comme quasi tout le monde dans l’aéroport, rebooking sur un vol le soir qui sera finalement annulé, nuit à l’hôtel en dernière minute, pas de vol pour la Suisse disponible le lendemain ! On change de stratégie, demande de vol pour Lyon puis train. Arrivée chez nous le mercredi à 23h !
      Mais cette fin ne gâchera en rien ces 2 mois formidables !
      Read more

      Traveler

      Dur dur le retour, j’espère que tu rentres pas plus fatigué que tu es parti … même si tu en as plein les yeux 👀

      5/3/22Reply

      Le périple jusqu’au bout, les voyages, les expériences les souvenirs [Anthony]

      5/7/22Reply
       
    • Day120

      Libérés, caraïbés 🏝

      July 12 in Colombia ⋅ ⛅ 28 °C

      Tom et moi même avions bon espoir d’arriver en milieu de matinée à notre destination mais nous n’étions pas encore assez accoutumés aux trajets colombiens. Le trajet maps annonçait 11h depuis Medellin, mais ça, c’était sans compter l’arrêt collation chauffeur, la halte chez le cousin pour récupérer les poulets et les multiples gares routières à traverser.

      On arrive finalement en milieu de journée à San Onofre, une ville avec à peu près zéro touristes et une ethnie totalement différente du reste de la Colombie. On nous propose ensuite à peu près tous les cinq mètres de nous amener en moto à Rincon del Mar malgré nos 20kg de sacs.

      On décide d’abord de faire quelques courses pour nous laisser le temps de méditer sur ce trajet périlleux. On a le doux espoir de trouver une voiture mais on se rend vite compte que la ville est cafie de scooters et motos en tout genre. Alors nous voilà finalement embarqués à dos d’un deux roues avec nos courses en supplément. Plus de poids pour plus de fun.

      Abdos gainés, on s’engouffre dans un chemin qui s’apparente plus à des montagnes russes qu’à un chemin d’accès. Le paysage est magnifique, cheveux aux vent on est tout heureux avec Tommy. Les plaines sont d’un vert persans et sont remplies d’arbres gigantesques et de vaches à bosse. Un sacré mix entre un dromadaire, une vache et... un dindon. Je vous jure, il y avait quelques chose de particulier avec leur cou.

      La route est à moitié en construction, on comprend qu’on arrive au bon moment c’est à dire avant que ce petit lieu soit découvert par la horde de touristes.

      A notre arrivée on se délecte d’un délicieux poisson coco chez Miguel. On profite ensuite de la douce descente du soleil. Des locaux nous invitent à jouer au volley avant un petit cocktail fait maison sur la plage. Pas de doute, ça y est, on est sur la côte Caraïbes !!
      Read more

    • Day32

      Plage de Rincon del Mar 🏖️ et 🚣‍♂️

      March 30 in Colombia ⋅ ⛅ 31 °C

      La journée débute super bien, on découvre notre hôtel de jour : une plage privée qui va être top pour que les enfants s'amusent et qu'on se repose !

      On passe une partie de la journée à profiter de la mer chaude et calme, de la plage, et du petit village ! Foot, kayak et baignade.😎

      Rincon, c'est comme un diamant brut, on sent qu'il y a tout le potentiel pour devenir une destination très très touristique, mais que pour le moment c'est encore très local !

      En début de soirée, on part pour aller voir une plage bioluminescencte (comme au Mexique, sauf que la comparaison s'arrête là 😬 !)

      Le lagon est a 1 heure de bateau (entassés à 12 dans une petite barque). Dès le départ, on sent qu'un des moteurs a des ratés... le pilote-mécano nous conduit tout en cherchant la panne moteur...😰😰
      Quelques minutes plus tard, le temps s'assombrit et des orages éclatent ... pas top quand on est seuls en mer 😱
      Arrivés sur place, je demande au chauffeur si ça craint pour les éclairs, il me répond qu'on ne sait jamais où ils vont tomber et qu'il faut croire Dieu ... avec une haleine qui pue l'alcool 😱😳😑
      Je me remémore mes cours sur l'électricité (si on ne touche pas le sol, ça devrait passer), on prie Dieu et on profite à fond du moment: nage dans le lagon en plein nuit 🤩 ... à chaque mouvement, l'eau s'illumine en bleu ... Incroyable !!! Le spectacle est magique 🤩🤩🤩

      C'est au moment de repartir que tout se corse !!! Un des moteurs tombe en panne 😱, il fait nuit noire, on a pas de lumière et on a encore 1 heure de mer à faire à fond les ballons !
      Sincèrement, on a eu un peu peur quand même 😂

      PS: c'est impossible à prendre en photo, j'ai pris une image Google pour se souvenir !
      Read more

      Traveler

      waouh, le récit fait froid dans le dos, même si le moment vécu dans les eaux bleus devait être magique !!!

      3/31/22Reply
      Traveler

      Roh la flippe 😱😱😱

      3/31/22Reply
      Traveler

      A fond !!!

      3/31/22Reply
      10 more comments
       
    • Day76

      En Rincon por accidente

      May 28 in Colombia ⋅ ⛅ 30 °C

      El sábado me desperté y me fui en bus hacia Rincón del Mar donde tenía que tomar un barco para la isla Palma. El problema fue que yo no sabia que tenia que avisar que necesitaba el barco y por ende no llegaba. En paralelo empezó a llover y me quedé sin batería. En paralelo tenia a un pibito de los barcos que me quería cobrar el triple por llevarme a mi sola (imagínense mi humor).

      Al final, terminé decidiendo quedarme a dormir ahí. Me salía más barato perder la noche de hospedaje que tomar el barco. Así que cuando paró la lluvia me fui caminando a buscar algún hospedaje hasta que encontré el Rincon del Frances. Meses atrás me habían contando que Rincon del Mar tenía tantos franceses, que había un hostal en su honor 🤣. El lugar estaba bueno y bien de precio así que me quedé ahí. Además, en frente tenia un lugar de buceo y aproveche para preguntar cuánto costaba. Inmediatamente me di cuenta que la gente del lugar era lo máximo, se respiraba una vibra increíble y dije: no quiero ir nada a la isla, me quiero quedar acá. La gente del hostel era mega copada, los huéspedes, los locales, todo.

      Finamente, la noche terminó en sorpresa cuando decidimos que Muna y Cata vendrían para Cartagena, por lo que decidí ir al día siguiente a la isla y volver con las chicas a Rincón.
      Read more

    • Day53

      Tour des 3 iles et plancton luminescent

      July 25 in Colombia ⋅ ☁️ 27 °C

      La première sortie, c'est un tour en bateau des 3 îles d'ici.
      On va d'abord sur l'île la plus peuplé du monde apparemment. C'est une petite île de béton et rempli de bâtiments. Ils ont une chance incroyable de vivre dans ce paysage et surtout ils ont une bio diversité de poissons aux abords de l'île qui est formidable. Je vois des poissons avec des couleurs incroyables juste en regardant de la rue. Ils ont aussi enfermé dans des petits blocs de bétons des carangues et autres poissons. Parmis les carangues, il y en a deux énormes qui rappellent les poissons typiques des Caraïbes. C'est par contre très triste de voir ces énormes poissons enfermés dans si peu d'eau.
      Malgré cette biodiversité incroyable, les abords direct de l'île sont très pollués, ils jettent un peu de tout et de rien par dessus bord. Heureusement qu'ils ne jettent pas tout par dessus bord puisqu'ils en brûlent une bonne partie mais les fonds aux abords immédiats de l'île sont plein d'objets et déchets divers. Ça fait vraiment chier de voir ça dans une eau si paradisiaque. Ce qui est marqué sur l'île qui doit faire entre 100 et 150 mètres carrés, c'est l'ambiance qui règne dans le village. Tu as vraiment l'impression de rentrer dans la maison de la plus grande famille au monde.
      Après cette île, on va sur une autre île pour sa plages. La mangrove et les eaux bleu clairs sur l'île rappellent vraiment l'ambiance caraïbe qu'on connait.
      La plage est sympa mais ça fait très bizarre aussi d'avoir une plage qui est composé d'énormément de coraux morts. Je suppose que c'est pas si anormal que ça mais tu te poses des questions.
      Le dernier arrêt est pour aller sur une des plages les plus folle. L'arrêt est normalement destiné à manger mais les repas ici sont trop chers, je déciderai donc d'attendre que l'on revienne pour manger. Je décide donc d'aller pêcher. Je n'ai qu'un fil et un hameçon à disposition. Je trouve une petite coco sèche sur la plage pour faire un bouchon et j'essaierai d'attraper des crabes pour les appâts sans aucun succès. Je prendrai donc un Bernard lermite trouvé sur un rocher et un autre crustacé de roche que je ne connais pas.
      Je réussirai à attraper un poisson tout allongé avec un espèce de rostre devant, il saute de partout et bondi en dehors de l'eau c'est asssez beau à voir. Je sortirai aussi une petite sol ou un poisson plat en tout cas. Ce sera vraiment une partie de pêche rigolote dans les îles mais je n'aurais pas attraper de poisson assez gros pour les manger et je prendrais un bon gros coup de soleil sur le haut du dos.
      En revenant de cette activité, je vais donc manger et je me rends compte que j'adore vraiment leur pataquones c'est vraiment délicieux.
      Après ça il est déjà tard et j'ai l'autre activité qui commence à 17h30 je décide donc de me prendre une petite glace et de rester à attendre au bord de la mer. J'essaierai de pêcher dans la mangrove sans succès.
      Je pars donc pour mon autre tour. Nous nous arrêtons d'abord juste à côté de ce qu'ils appellent l'île aux oiseaux. C'est une toute petite île où il y a juste une dizaine ou quinzaine d'arbes. Il n'y a pas de plage, juste des arbres. Nous nous arrêtons là pour admirer les oiseaux avec le coucher de soleil. On se met à l'eau d'ailleurs et l'eau est plus chaude que l'extérieur. On regardera donc ce magnifique coucher de soleil avec les balaies d'oiseaux qui arrivent sur l'île pour y dormir.
      Quand il fait quasiment nuit, on repart les 4 bateaux vers une plage, là on s'arrête. Je ne suis pas du tout au courant du plan donc ça me fait tout drôle de voir ce qui se passe.
      Nous prenons donc les deux plus gros bateaux, puis nous les poussons sur 20 mètres sur la plage afin qu'ils atteignent un passage de la largeur d'à peine un bateau dans la mangrove qui est de l'autre côté de la plage.
      Nous nous éclairerons à la lampe torche pour que le gars devant avec la rame puisse pousser le bateau avec l'aide des branches de la mangrove. Là, le petit tunnel dans la mangrove débouche sur un lagon fermé. On fait deux minutes de bateau puis là on s'arrête. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre car je ne savais même pas ce que nous allions voir, je pensais que ce serai des planctons éclairés dans l'eau et qu'on verrai l'eau d'une certaine couleur. En fait ils "s'activent" quand on bouge. Donc on saute tous dans l'eau et là on se tranforme en réels magiciens. Dès qu'on bouge, un faiseau de plancton devient bleu et on se découvre de vrais pouvoirs magiques. C'est vraiment passionnant, je suis fasciné par cette beauté de la nature et je resterai vraiment dans un état de pur bonheur, de fascination, d'enfantillage, de choc pendant l'activité et puis durant 1h après. En plus au moment de partir, le moteur fait bouger un énorme banc de petit poissons, ils activent donc les planctons en bougeant et on se croirait dans avatar. Une foule de poissons jaunes se déplacent en laissant des trainés jaunes derrière eux comme par magie. C'est d'une beauté à couper le souffle. J'ai mis une photo d'illustration car j'étais tellement fasciné que je n'ai pas pensé une seule seconde à prendre une photo. Sur la photo ça doit être les vagues qui frappent sur les rochers qui activent les planctons.
      C'est vraiment une des expériences les plus folle que j'ai fait de ma vie et la plus belle, fascinante de mon voyage sans hésitation.
      Pour rentrer au camping, le bateau me dépose juste devant le chemin que j'emprunte normalement dans la mangrove. Mais voilà le chemin est innondé et j'hésite énormément à mettre mes pieds dans 30 cm d'eau dans une mangrove dont je ne connais pas les secrets.
      Après avoir cherché le gars pendant 30 minutes, je prendrai finalement le bateau taxi. La proprio du camping me dira en arrivant que ça la fait beaucoup rire à chaque fois que les gens reviennent du plancton qu'ils n'osent pas mettrent les pieds dans l'eau de la mangrove. Et elle m'expliquera que je viens de me baigner dans un endroit rempli de crocodiles et que je fais ma chochotte pour marcher dans la mangrove alors qu'ici les crocos ils les enlèvent 😂. Donc définitivement on ne vie pas dans le même monde. Mais je le saurai au moins pour la prochaine fois.
      Je me coucherai avec des étoiles plein les yeux.
      Read more

    • Day55

      Écologie et nature

      July 27 in Colombia ⋅ ☁️ 29 °C

      Aujourd'hui, de base je devais faire ma lessive le matin au camping afin de partir dans l'après midi. La dona me fait comprendre que le linge ne sera jamais sec à temps donc je dois choisir entre faire ma lessive et partir un jour plus tard et ne pas la faire et partir vers midi.
      Je choisis donc de faire ma lessive et je vais essayer d'aller pêcher avec un pêcheur local avec qui j'ai parlé la veille. Ce qui ne se fera pas car il n'a pas de téléphone et en le cherchant dans le village on m'a dit qu'il était partie sur les îles.
      Ce matin, la dona du camping me propose un tour du camping avec des explications sur toutes les techniques utilisées afin de moins consommer et être plus écologique. Les explications porteront également sur la permaculture qu'elle utilise pour ses plantations.
      Je vais donc vous expliquer un peu ici ce qui m'a marqué.
      D'abord un petit détail qui apporte un peu de magie, le camping est plein de trous de la taille maximal d'un poing où se cachent des crabes qui peuvent être pas mal gros. Ces crabes sont magnifiques car ils ont les pâtes d'une couleur orange différente de la normal et ont le corps violet, bleu tout simplement magnifique. Ces crabes sont en voie de disparition au global même si ils sont en très très grand nombre ici. Donc ils ne les chassent pas tout au long de l'année mais une seule fois à l'année quand ils montent aux arbres pour une raison qu'ils n'ont pas su m'expliquer. Alors à ce moment là, ils en récoltent quelques uns. Sinon le reste de l'année ils vivent tranquillement dans le camping et sont très peureux ( d'où le fait que je n'ai pas de photo).
      Pour ce qui est de l'économie d'énergie et des ressources je vais vous expliquer ce qu'elle fait.
      Pour l'eau, il faut tout d'abord savoir qu'il y a ici une saison des pluies et une saison sèche. Pour réduire la consommation d'eau, il y a des toilettes sèches dont je reparlerai et la douche se fait avec un bidon de 20 litres d'eau et un bol qui permet de se servir dans ce bidon. Le but de la douche est d'utiliser le moins d'eau possible donc si vous utilisez moins de 10 litres c'est très bien mais si vous utilisez plus de 20 litres c'est que vous n'avez pas vraiment joué le jeu qui est pourtant simple. Contre 80 litres en moyenne pour une douche classique il me semble.
      Pour récupérer l'eau, elle a des gouttières qui se deversent dans une bassine qui possède un filtre pour les feuilles et autres. Cette bassine se déverse dans un gros bac d'eau. Elle utilise une simple pompe afin d'envoyer l'eau d'une réserve à l'autre. Car il y a une réserve d'eau à côté de la douche pour remplir le bidon avec un robinet... L'eau pour se doucher c'est donc l'eau de pluie et pour boire elle utilise cette eau qu'elle fait passer dans un filtre bien plus perfectionné.
      Pendant la saison des pluies, elle est totalement autonome en eau et pendant la saison sèche elle fait la même chose mais comble ses lacunes en pompant de l'eau au voisin qui a une sorte de nappe phréatique. Cependant l'eau du voisin est un peu salé encore donc il faut la traité pour les jus etc.
      Pour ce qui est de l'électricité, elle a d'abord diminué au maximum ses besoins en électricité. Elle utilise l'électricité pour alimenter un frigo, la borne wifi et la borne de rechargement des portables, la lumière du lieu commun, la pompe à eau de temps en temps. Puis elle a dimensionné un toit de panneaux solaire en fonction de ses besoins. Elle a donc installé 4 panneaux solaires avec 4 batteries. Et ça suffit pour les besoins du camping.
      Je vais donc expliquer ici la technique des toilettes sèches. C'est assez simple, dans un toilette il y a deux cuvettes. Chaque cuvette est connecté avec un espace en béton d'un mètre cube. Il y a tout le temps une cuvette utilisée et l'autre qui est en compostage. Ici le compostage dure 6 à 9 mois pour un espace d'un mètre cube. Donc pendant qu'un toilette est utilisé, l'autre composte et dès qu'il a finit de composter, elle utilise le compost pour en mettre un peu partout sur ses espaces de culture. Je n'ai pas eu l'occasion de voir mais elle m'a assuré qu'à la fin du compostage, il ne restait plus de caca ou de papier toilette et qu'il me serait impossible de reconnaître un compost acheté en magasin et le sien. Apparemment il n'y a aucune odeur et la texture est très volatile comme un compost de magasin. Pour l'aération des toilettes, il y a un tuyau percé qui longe tout un côté de la cuve et qui monte environ à 3-4 mètres au dessus de la cuve. Apparemment avec le soleil qui tape qur le haut du tuyau et le bas qui est plus froid, ça fait un appel d'air et donc ça évacue l'odeur par le haut. Mais même quand il n'y a pas ça, ça ne sent pas trop. De plus pour la sciure à mettre à chaque fois que tu fais tes besoins, elle utilise toute sorte de déchet organique qu'elle trouve (sciure de bois, feuilles sèches etc etc). Donc tout du recyclage.
      Pour la permaculture, elle plante plusieurs types de plantes au même endroit et pas à un seul endroit comme on fait chez nous. Le but étant que les plantes s'aident et que si une tombe malade à cause d'un parasite ça ne détruise pas toute la récolte. Elle essaye aussi toute sorte d'exposition au soleil lorsqu'elle plante un nouveau type de plante. Elle met aussi le compost des toilettes et toute sorte de déchet végétaux. Les mauvaises herbes ne sont enlevés que lorsqu'elle plante des nouveaux petits plants.
      Une chose fabuleuse dans ce camping aussi ce sont les énormes manguiers de plus de 40 ans qui sont éparpillés sur la propriété. En effet, l'ancien propriétaire étant passionné de manguier, il a planté 27 espèces différentes de manguiers sur toute sa propriété dont une petite partie est sur le terrain du camping maintenant. J'ai eu l'occasion de goûter à une des mangues pas trop abîmés le dernier jour et elle était excellente vraiment.
      Une chose toute à fait extraordinaire de ce camping aussi, c'est qu'à chaque fois que je veux aller à la plage, je dois emprunter le vieux chemin des narcos jusqu'à leur ancienne piste d'atterrissage. Puis traverser la mangrove avec toujours des petits crabes par centaines qui font un bruit monstre en se déplaçant tous ensemble et cette mangrove autant extraordinaire que naturelle.
      Pour le voyage jusqu'à Carthagène, il faut d'abord prendre une moto taxi sur 17km puis un bus pendant 2h puis re une moto taxi. Je vais vous raconter un peu le trajet en moto taxi dans la ville de Carthagène car j'ai eu l'impression d'être projeté en inde en deux secondes. En effet, je monte sur la moto et c'est la première fois que je prends une moto taxi en ville. Je me rends compte qu'il y a plein de bouchons partout et mon chauffeur fait des zigs zags dans la circulation entre les voitures alors que j'ai mon énorme sac à l'arrière qui est très large, je me dis qu'on va casser un rétroviseur à tout moment. Il y a une foule de moto aussi plus qu'impressionnante, je n'en ai jamais vu autant de ma vie. J'ai vraiment l'impression d'être en inde pour 45 min. Le trajet durera même un peu plus car comme d'habitude ici, je lui ai dit que c'était proche du centre mais j'ai essayé de lui montrer sur maps et il n'a que très brièvement regardé. Il essayera donc de me déposer à l'entrée du centre alors que mon hôtel est à 2,5 km de là où il me dépose. Je lui ai dit quand nous sommes passé tout près de l'hôtel que c'était par la mais il ne m'a pas écouté. Il râlera donc tout le trajet pour revenir à l'hôtel en me disant que c'est loin etc etc ( toujours dans un but d'avoir plus d'argent). Je lui expliquerai donc à chaque fois qu'il râle que l'on est passé juste à côté ( 500 m mais qu'il ne m'a pas écouté). Il me déposera quand même juste devant mon hôtel car l'habitude a fait que j'ai bien insisté pour qu'il m'amène au bonne endroit.
      Read more

    You might also know this place by the following names:

    Punta Rincón, Punta Rincon

    Join us:

    FindPenguins for iOSFindPenguins for Android